Quel réchaud choisir pour le camping ?

Vous prévoyez un séjour en camping et recherchez un réchaud pour pouvoir concocter des plats et vous faire des boissons chaudes au milieu de la nature ? Vous pourrez choisir entre le réchaud à gaz, le réchaud multi-combustible, le réchaud à bois et le réchaud à alcool. Pour fixer votre choix, aidez-vous en identifiant le combustible qui est le plus accessible pour vous.

Le réchaud à gaz

Le réchaud à gaz fonctionne grâce au propane, butane ou isobutane en cartouche de gaz. Il a le mérite d’être pratique, la cuisson est rapide avec une flamme précise. Ce type de réchaud est léger et peu encombrant, il est bien adapté au camping. Pour éviter de ne pas avoir la bonne cartouche sous la main, il faudra prendre un réchaud fonctionnant avec une cartouche à valve filetée qui est la version standard. Toutefois, le propane est conseillé durant l’hiver car il ne s’évapore pas dans le froid. S’il fait chaud par contre, choisissez le butane car celui-ci brûle plus efficacement et aura donc un meilleur rendement.

Le réchaud multi combustible

Le réchaud multi-combustible fonctionne avec de l’essence, de l’alcool, du pétrole et du gazole. L’avantage de ce réchaud est que tous ces combustibles sont faciles à trouver mais il faudra penser à l’entretenir régulièrement, le préchauffer et le nettoyer souvent, une fois sur votre emplacement de camping.

Le réchaud à bois

Le réchaud à bois s’allume généralement avec du petit bois sec qui peut être facile à trouver en camping, mais si vous n’en trouvez pas, vous pouvez le remplacer par de l’alcool. Son principal inconvénient est qu’il est salissant. Il produit de la suie qui envahira vos poêles et casseroles. Le réchaud à bois est donc également un réchaud à alcool. Il présente toutefois plusieurs avantages, il est compact et léger, vous n’aurez pas à alourdir vos bagages avec un combustible, il ne s’encrasse pas, vous n’aurez pas à changer les joints, vous n’aurez pas besoin de connecteur, ni de robinet.