Les voisins en camping peuvent-ils faire du bruit ?

Il arrive souvent que pendant vos vacances en camping, vous rencontriez des personnes un peu trop bruyantes à votre goût, de jour comme de nuit. Cependant, la loi impose des règles à respecter dans ce genre d’établissement. Ce dernier dispose également de règlement intérieur que tous les clients se doivent de suivre pour que chacun puisse passer un séjour agréable.

Que faire en cas de voisins bruyants ?

Pendant votre séjour, vous ressentez de l’inconfort à cause de vos voisins qui font trop de bruit et qui nuisent à votre tranquillité. Pour cela, vous pouvez tout à fait vous plaindre auprès d’eux en leur expliquant avec calme votre désarroi. Dans le cas où ils ne veulent rien entendre de votre problème et continuent à faire leurs activités désagréables près de votre mobil home, vous avez la possibilité d’approcher le responsable ou le propriétaire de l’établissement et lui exposer les faits. Si ce dernier n’est pas en mesure de pallier votre souci, contactez les forces de l’ordre afin que ces dernières puissent faire le constat du problème. Dans ce cas, le fauteur de troubles sera passible d’une amende forfaitaire allant jusqu’à 68 euros.

Les tapages diurnes et nocturnes

Lorsque vous séjournez dans un lieu de villégiatures comme un camping, chacun se doit de respecter les plages horaires imposées dans le règlement intérieur de l’établissement. Tout le monde doit faire preuve de savoir-vivre pour ne pas gêner les autres clients. Même si la loi considère toutes nuisances s’effectuant entre 22 heures à 7 heures du matin comme un tapage nocturne, ce n’est pas uniquement pendant ces heures que les bruits sont interdits. En effet, il existe également des tapages qui peuvent nuire à son entourage même en pleine journée. Celles-ci peuvent être des bruits intenses à répétition et incessants. Dans un camping, vous devez également faire preuve de tolérance, car il arrive que des enfants jouent et que des véhicules circulent à longueur de journée. Seulement, ces activités et animations s’effectuent à des horaires autorisés. Si tel n’est pas le cas, elles seront considérées comme des tapages blâmables, dont vous pourrez vous plaindre.