Peut-on être en état d’ébriété en camping ?

Pendant un séjour en camping, il peut arriver que les clients adultes ramènent des boissons alcoolisées avec eux ou en commandent dans le bar de l’établissement pour passer du bon temps. Cependant, s’ils sont ivres et causent des troubles envers les autres clients ou le personnel de l’établissement, ils peuvent s’exposer à une sanction et risquent d’être placés dans une chambre de dégrisement du commissariat à proximité.

Condamner l’état d’ivresse en camping

Tous lieux publics disposent d’une loi à respecter, et comme les zones communes au sein d’un camping sont des endroits privés accessibles au public, elles se doivent alors d’imposer cette même loi. Selon le Code de la santé publique, si un individu en état d’ivresse fait un comportement étrange, bruyant et s’avérant dangereux pour son entourage, il enfreint la loi et est passible d’une contravention. Tout comme dans n’importe quel lieu public, conduire en état d’ébriété au sein d’un camping est interdit. Si de tels cas s’aperçoivent, vous pouvez contacter les forces de l’ordre qui se chargeront de constater les faits. Le campeur adulte constaté soul peut être conduit au commissariat et payer une contravention de 150 euros. S’il est mineur, il sera de suite ramené auprès des adultes responsables. Le gestionnaire de l’établissement peut exiger le départ définitif et soudain de la personne concernée.

Les limitations imposées par les campings

Chaque lieu de villégiature dispose d’un règlement intérieur avec des consignes à respecter par les clients. La direction transmet ses informations auprès des clients au moment de leur réservation. En général, consommer de l’alcool dans un camping n’est pas vraiment interdit, sauf pendant les festivals. Cependant, les campeurs et leurs visiteurs n’ont pas le droit de se souler même sur leurs emplacements  ou sur la terrasse de leur mobil home et encore moins dans les zones communes. La plupart des terrains de camping dans de nombreux pays comme la France prohibent même la consommation et la possession de boissons alcoolisées. Les personnes qui ne respectent pas les règles de l’établissement se voient expulser. Elles risquent même une sanction si elles entravent l’ordre public.