Quand partir en camping ?

La meilleure période pour partir en camping

Que ce soit pour se mettre au vert en Haute-Savoie, pour découvrir les joyaux du patrimoine du Périgord ou encore pour s’adonner à des activités nautiques dans les gorges de l’Ardèche ou sur la Côte basque, les campings français promettent des séjours inoubliables. Les établissements de plein air séduisent familles, couples et groupes d’amis, qui profitent d’un environnement calme et sublimé par une nature verdoyante. Mais pour que les vacances soient réellement agréables, il faut prendre le temps de les préparer comme il faut, en commençant par choisir la bonne période.

Partir en camping en haute saison

Partir en haute saison n’est pas toujours un choix pour tout le monde. Bon nombre de familles doivent en effet prendre en compte le calendrier scolaire de leurs enfants mais aussi celui de leurs propres congés professionnels.

Les mois de juillets et août constituent en tout cas la belle saison, cette période où les journées ensoleillées donnent envie de profiter des plus belles plages de France, de déambuler dans les rues du cœur historique de villes comme Saint-Malo ou Quimper, de faire de la randonnée en forêt…

  • Les avantages de partir en haute saison

Partir en vacances à la belle saison présente un certain nombre d’avantages. En cette période de l’année, les belles journées ensoleillées se succèdent. Les températures des eaux des lacs ou des mers sont propices aux baignades. Le beau temps quasi permanent est aussi propice aux moments de détente sur les plages, les terrasses ou les salons de jardins des mobile-homes ou des chalets, ou encore sur les transats disposés autour des piscines à l’intérieur des campings. Les campeurs profitent en outre des soirées estivales pour partager des moments conviviaux autour d’un barbecue ou pour participer aux animations nocturnes proposées par les campings (concerts, soirées karaoké, soirées dansantes, bains de minuit…)

Prévoir des vacances en haute saison permet en outre de choisir parmi de nombreuses offres en termes d’hébergements, à condition toutefois de réserver plusieurs mois à l’avance. Les établissements de plein air des Landes comme ceux de la Côte basque ou Finistère, entre autres, proposent des emplacements spacieux et bien équipés mais également des locations confortables destinées à accueillir aussi bien des couples que des familles ou groupes d’amis.

Plusieurs animations et activités sont par ailleurs au programme en été. Parmi celles-ci figurent des tournois sportifs, des animations en soirée ou encore des activités réservées aux enfants. Les séances d’aquagym ou de réveil musculaire font aussi partie de ces activités proposées le plus souvent exclusivement à la belle saison.

En somme, partir en camping en haute saison permet de profiter des vacances ensoleillées, propices à de nombreuses activités nautiques ou de plein air. Qui plus est, les campings proposent une multitude d’activités et animations, dont une partie est réservée à cette période de l’année. Enfin, en réservant plusieurs mois à l’avance, les familles et les couples peuvent choisir parmi plusieurs emplacements, mobile-homes, chalets ou locations insolites.

  • Les inconvénients de cette période de l’année

Si les nombreuses possibilités en matière d’hébergements ou d’activités comptent parmi les principaux avantages de la haute saison, cette période de l’année compte aussi des inconvénients qu’il convient de prendre en compte. Parmi ces désavantages figure en premier lieu la flambée des prix, que ce soit pour les emplacements et locations dans les campings mais également pour les différentes activités des environs. A cela s’ajoute le fait que pour pouvoir profiter d’un emplacement ou d’un mobile-home confortable, il faut réserver plusieurs mois à l’avance. Les emplacements et locations des campings situés en bord de mer, plus particulièrement, affichent pratiquement tous complets à la belle saison ; ceux qui ont tardé à réservé n’ont souvent d’autre choix que de séjourner dans des établissements de plein air situés dans l’arrière-pays.

L’autre inconvénient, c’est la forte affluence touristique. En cette période de l’année, les vacanciers ont nombreux à profiter des plages ou à se rendre sur les principaux lieux touristiques comme les grottes ou les châteaux de la vallée de la Dordogne, le Mont-Saint-Michel, la Citadelle de Concarneau ou le lac d’Annecy. Il y a cependant quelques sites majeurs qui échappent plus ou moins à cette hyperfréquentation estivale, comme par exemple le lac de Biscarrosse ou certaines plages sauvages du Sud-Ouest (plage Lafitenia à Saint-Jean-de-Luz, plage des Casernes à Seignosse, plage de Lespecier à Mimizan, etc.)

A cela s’ajoutent différentes contraintes comme les embouteillages monstres liés aux grands départs en vacances ainsi que les longues files d’attentes dans les lieux touristiques. Des contraintes quasiment inéluctables quand bien même on réserverait des mois à l’avance.

En somme, partir en camping en juillet ou en août revient à louer un emplacement ou une location nettement plus cher – souvent deux ou trois plus qu’en basse saison. Et encore faut-il réserver des mois à l’avance. La belle saison, c’est aussi synonyme d’hyperfréquentation des lieux touristiques et d’autres contraintes comme les embouteillages ou la difficulté de trouver une place de parking.

  • Astuces pratiques pour un séjour agréable en haute saison

Partir en juillet ou en août présente des avantages majeurs mais également des inconvénients. Quelques astuces pratiques vous permettent de profiter pleinement de votre séjour estival, quelle que soit votre destination.

En réservant le plus tôt possible – par exemple dès novembre ou décembre pour l’été qui arrive –, non seulement vous pourrez choisir parmi une myriade d’offres en matière d’hébergement mais les prix sont encore accessibles.

Mais vous pouvez également réserver « à la dernière minute ». Pour cela, vous devez faire preuve de flexibilité quant à la date de départ prévue. Par ailleurs, vous devez rester constamment à l’affût des offres, par exemple en s’inscrivant aux newsletters et en vous abonnant sur les réseaux sociaux des campings.

En somme, plus tôt vous réservez votre emplacement ou mobile-home, mieux ce sera pour votre portefeuille. L’expérience montre par ailleurs que certaines offres de dernière minute permettent de faire des économies non négligeables sur les dépenses de vacances.

Partir en camping en basse saison

La flambée des prix et la forte affluence touristique en période estivale peuvent inciter bon nombre de vacanciers à opter pour une période en dehors des vacances scolaires de juillet et août. La plupart des campings accueillent d’ailleurs les clients au printemps et en automne, tandis que certains sont même ouverts toute l’année.

  • Les avantages de partir en basse saison

En basse saison, les emplacements comme les mobile-homes, les chalets ou autres types de locations sont proposés à des prix nettement plus bas qu’en juillet-août. Avant la période estivale, les campings disposent encore de nombreuses places de libres. Après la belle saison, notamment à partir de la mi-août, la plupart des campeurs ont déjà pris le chemin du retour pour préparer la rentrée de septembre.

Il va sans dire qu’en partant en basse saison, vous avez le choix parmi de nombreuses offres, et pas seulement pour les hébergements. Les offres sont également davantage diversifiées en ce qui concerne les activités.

Partir hors saison permet par ailleurs de profiter pleinement du beau temps et d’une température agréable, sans pour autant subir ni la canicule ni la saturation touristique des plages ou d’autres lieux touristiques.

En somme, partir en camping hors saison permet de profiter d’offres diversifiées en termes d’hébergements et d’activités, mais également des prix plus bas par rapport à la belle saison. A cela s’ajoute le fait que les plages comme les différents sites touristiques sont plus agréables quand ils ne sont pas assaillis par une myriade de vacanciers.

  • Les inconvénients de cette période de l’année

Si le fait de partir en basse saison présente des avantages majeurs, notamment en ce qui concerne les prix des emplacements et des locations, cette option présente également quelques inconvénients.

En partant hors saison, on rate notamment de nombreuses animations et activités organisées pendant la période estivale. Parmi celles-ci figurent les bains de minuit dans le parc aquatique, les séances d’aquagym ou de réveil musculaire, certaines compétitions sportives ou certaines animations nocturnes.

En réservant en dehors de la période estivale, on risque aussi de voir son séjour perturbé par les incertitudes météorologiques, en particulier si l’on prévoit un séjour en avril ou en novembre, des mois où il pleut beaucoup et où les températures des eaux des lacs ou des mers sont trop fraîches pour être propices aux baignades.

Pour un couple ou un groupe d’amis, il est plus évident de trouver un terrain d’entente pour le choix des dates, en prenant en considération le bon moment pour chacun pour prendre des congés. Mais quand les enfants sont aussi du voyage, les choses ne sont plus aussi simples. Pour autant, on ne peut pas tout à fait parler d’une parfaite incompatibilité entre camping hors saison et calendrier scolaire, les familles pouvant choisir les autres vacanciers que celles de juillet-août.

En somme, si le fait de partir en basse saison permet notamment de bénéficier d’offres moins chères qu’en juillet-août, on risque de ne pas pouvoir profiter de certaines infrastructures, animations ou activités qui sont généralement réservées aux vacances estivales. Qui plus est, le climat n’est évidemment pas le même : les plaisirs que l’on ressent en se baignant dans les eaux des lacs ou des mers ne sont pas comparables à joies des baignades estivales.

  • Astuces pratiques pour un bon séjour en basse saison

Même si cela présente des inconvénients, vous tenez à partir en basse saison, notamment pour profiter de prix plus attractifs sur l’hébergement et certaines activités mais également pour pouvoir profiter des principaux lieux touristiques au moment où ils ne sont pas saturés…

On vous recommande alors de vous renseigner le plus tôt possible auprès des campings parmi lesquels vous choisirez, en particulier sur les infrastructures qui seront fermées en dehors des mois de juillet et août, mais également sur les activités et animations qui sont réservées à la seule période estivale.

Quant aux possibles incertitudes météorologiques, une bonne organisation s’impose pendant la préparation de vos valises. Lesquelles doivent contenir tout ce dont vous aurez besoin pour faire face à la pluie et aux variations de températures, comme les pulls, les chaussures fermées, le parapluie, etc.

Au fond, les avantages et les inconvénients existent, que vous partiez en haute saison ou en basse saison. Pour que le séjour soit agréable, il faut le préparer plusieurs jours ou semaines à l’avance, par exemple en réunissant les équipements dont vous aurez besoin, en établissement la liste des aliments à préparer avant le départ, en créant un parcours de camping pour les randonnées ou les escapades en camping-car, en se renseignant au préalable sur les activités disponibles à telle ou telle période de l’année…