Comment réussir son propre barbecue ?

Le barbecue est l’un des moments incontournables des vacances d’été. Il fait partie de ces moments de joie que l’on partage en famille ou avec des amis. Lors de vacances en camping, on peut même organiser un ou des barbecues collectifs avec d’autres campings ; ce sont des occasions propices à de nouvelles rencontres après tout. Mais le barbecue, c’est tout un art avec ses propres règles. Nous vous proposons quelques astuces pratiques à suivre pour que vos parties de barbecue se passent bien, pour vous comme pour vos convives.

Allumer le barbecue comme un pro

Les plus passionnés le savent, allumer le barbecue est une étape délicate. Il ne faut en particulier pas se tromper sur le choix du combustible. Nombreux sont les utilisateurs qui se content d’une technique « basique », utilisant par exemple du papier, du charbon ou du petit bois. Mais en procédant ainsi, l’allumage peut prendre plus de temps ; la technique est par ailleurs délicate et nécessite une certaine expérience pour la réussir.

Pour la réussite de cette étape, il est plutôt recommandé d’utiliser un des produits conçus spécialement à cet effet. On pense en particulier à l’allume-feu en laine de bois, qui permet d’obtenir un meilleur résultat. Il est en tout cas déconseillé d’utiliser un produit chimique qui, certes permet d’accélérer le processus, mais peut être nocif pour la santé et l’environnement… Après avoir allumé le barbecue comme un pro, il ne reste plus qu’à attendre qu’il y a suffisamment de braises pour commencer la cuisson.

La cuisson parfaite

La réussite du barbecue réside dans la qualité et la rapidité de la cuisson. Pour que tout soit parfait, il faut placer la griller à 10 cm de hauteur pour éviter que la viande ne soit excessivement carbonisée. Plus largement, il est indispensable de prendre en compte la ou les spécificités de chaque type d’aliment. Le temps de cuisson n’est par exemple pas le même pour une côte de bœuf et une daurade.

La réussite de la cuisson tient aussi à certains détails comme par exemple le fait de saupoudrer les viandes, avant la cuisson, de charbon de laurier, de thym ou de romarin, pour qu’elles aient un arôme unique. Le goût particulier que l’on donne à la préparation culinaire contribue à ravir les papilles des convives.

Préparer des plats originaux

Les chipolatas sont des aliments courants pour le barbecue notamment parce qu’elles se préparent facilement. Mais ne serait-il pas plus intéressant de sortir de sentiers battus ? Pourquoi donc ne pas se faire plaisir en cuisinant par exemple des ailes de poulet ou des travers de porc ? Le bœuf, la dinde, le poisson, les gambas ou encore les sardines sont d’autres options intéressantes.

On peut sortir des sentiers battus dans le choix des aliments à cuisiner, mais aussi dans la ou les techniques de préparation. Les brochettes et les marinades sont des choix intéressants pour un barbecue, permettant notamment de relever le goût de la côte de porc ou du blanc de poulet.

On profite aussi des vacances d’été pour manger autant de produits frais qu’on peut, notamment des légumes comme l’épis de maïs, les courgettes, les poivrons, les aubergines ou les pommes de terre.

Les étapes après le barbecue

Que la cuisson soit une réussite est une bonne chose, mais ça ne s’arrête pas là. Il important de respecter des étapes post-barbecue, qui contribuent à la qualité et au goût des grillades.

  • Le nettoyage de la grille

Le nettoyage doit être systématique et réalisé tout juste après l’utilisation du barbecue. En respectant ce réflexe, on s’assure que l’appareil sera toujours prêt pour une utilisation à tout moment, par exemple pour une soirée imprévue en famille, entre amis ou avec d’autres campeurs. Pour ce faire, il faut frotter la griller en utilisant un nettoyage doux, un demi-citron ou un demi-oignon : cela permet d’éliminer toute trace de graisse sur cette partie du barbecue ; pour éliminer les restes d’aliments qui peuvent se coller à la grille, il faut utiliser une brosser de fer.

  • Que faire des cendres ?

Les cendres peuvent rapidement s’entasser si on ne fait pas quelque chose pour s’en débarrasser. S’il s’agit de cendres de bois naturels, on peut toujours les jeter dans le jardin ou le potager, éloignant ainsi les nuisibles. Il faut simplement vérifier la quantité à réparer et si les légumes sont compatibles avec les cendres.

Ces quelques étapes sont assez faciles à suivre. Elles permettent de réussir l’utilisation du barbecue, de son allumage à son nettoyage en passant par la préparation des aliments.